Skip to content Skip to footer

La boucle cyclotouristique de la vigne à Vélo

35.9 km | Départ d’Aramon (relais fluvial), direction Montfrin
Info importante : cette boucle ne part pas de notre location de vélos électriques située à Collias. Il vous faudra parcourir 22 km (1h environ) pour rejoindre Aramon.
Durée : 3 h 15  Moyen
Dénivelé positif : 374 m
Niveau de difficulté : facile

Une boucle à vélo oenotouristique le long de la Vallée du Rhône

Cette boucle met en valeur les vignobles de la Vallée du Rhône, notamment les paysages viticoles des appellations AOC Côtes du Rhône et AOC Signargues.

• Aramon

Au départ du relai fluvial, sur le bord du Rhône, prendre la direction « Chemin du mas Neuf » (attention à la traversée du passage à niveau de la SNCF).
A environ 500m une première intersection : prendre à gauche « la voie communale n°10 de Vallabrègues à Théziers », direction « Cavière »
Poursuivre à nouveau sur 500m environ puis prendre à droite, jusqu’à traverser le fleuve « le Briançon ».
Traverser la voie TGV (attention lors du passage à niveau) et prendre tout de suite à gauche sur le « Chemin de Montfrin aux Plancons » et se diriger vers « Montfrin ».

Halte fluviale d'Aramon où sont amarrés bateaux et péniches
Halte fluviale d’Aramon où sont amarrés bateaux et péniches

• Montfrin

Montfrin est un village de charme en bordure du Gardon, il se développe au Moyen Âge, puis via l’implantation d’une commanderie de Templiers et des Hospitaliers de St Jean de Jérusalem, et enfin des Pénitents Noirs. Le cœur du bourg en a conservé d’importants témoignages, notamment les façades des maisons nobles qui accueillaient des cours royales à l’époque où Montfrin était une ville d’eau réputée.
Son joyau est un château embelli au XVIIe et devenu un désormais un important domaine viticole et oléicole.

A ne pas rater à Montfrin :

  • L’église romane,
  • La Commanderie de St Jean (extérieur),
  • Le Château classé aux Monuments Historiques (extérieur),
  • La chapelle des Pénitents noirs,
  • Les vestiges des anciens remparts,
  • Le donjon rectangulaire XIIe à base romaine,
  • Depuis la rue des Rochers, vue sur le village, l’église, les « tours Sarrasines » et le Gardon,
  • Le site de la Baume : en partie creusé dans la roche, ce site abrite 76 niches à abeilles, le plus grand rucher de France,
  • Les arènes quand il y a des courses camarguaises.Visite du village avec l’association Les Amis du Patrimoine 04 66 57 60 44.A la sortie de Montfrin, prendre la 1ère intersection à gauche sur « Chemin de la Baume » et rejoindre la D351 par « Chemin de la Garrigue » de « Romanès »
    Bifurquer sur la D351a en direction « Théziers » et « Le Castellas ».

• Théziers

Village perché entre la vallée du Rhône et le Gardon, Théziers est dominé par la robuste silhouette de son église.
Il a autrefois pratiqué l’élevage du ver à soie, jusqu’en 1918, et la culture de la garance (teinture rouge). Fruits, vigne et olivier restent aujourd’hui les principales productions.

Chapelle Saint Amand de Théziers ua milieu des vignes
Chapelle Saint Amand de Théziers – Photo Instagram gardvalou

A ne pas rater à Théziers :

  • Les rues autour de l’église et belles maisons,
  • La vue depuis le parking sous l’église,
  • L’église St Grégoire (XIIe-XIXe s.) formée de 3 églises dont 2 superposées (extérieur),
  • La chapelle romane St Amant (extérieur),
  • La vue depuis les ruines du Castelas avec table d’orientation.

Continuer sur la D108 direction « Domazan » et traverser « Estézargues »

• Domazan

Etymologiquement, Domazan pourrait tirer son nom de : Don, pour “maître ou seigneur” et Mazan, soit “ le mas”, autrement dit :  le Mas des Seigneurs.
Entouré de coteaux, Domazan s’étale dans la vallée du Briançon qui traversait autrefois le village. Les terrasses quaternaires du Rhône ont déposé un précieux limon sablonneux, recouverts de gros galets, propices à la culture de la vigne. Dès 1923, Domazan obtient l’Appellation d’Origine Contrôlée « Côtes du Rhône ».
Le village est connu depuis les années 70 pour son appelation Signargues.

A ne pas rater à Domazan :

  • La place centrale du village,
  • La maison à « Têtes de Méduses » (en face du bar),
  • La maison de Jeanne d’Arc ornée d’une coquille St Jacques sculptée dans la pierre,
  • Le marché hebdomadaire du mardi matin,
  • le château de Bosc : Musée des enfants, de la moto, du vélo, il y a même des avions dans le Parc ! De quoi occuper les têtes blondes toute une journée.

Côté patrimoine :

  • L’église Notre Dame de Rouvière de style romano-byzantin (XIIème ), les chapelles du XVIe et XVIIe construites successivement,
  • La cloche du clocher de 1818, toujours en fonctionnement,
  • Le château du XIVe, sa cour et sa tour.

• Estézargues

Estézargues est un village perché dominé par son église St Gérard, à l’allure de forteresse.
Il possède un centre ancien typique avec une jolie fontaine, un lavoir au pied de l’église,
et une belle vue sur la plaine à l’ouest du village. Un magnifique panorama sur les vignes. Vous découvrirez la Porte du Consul Statius, au sud de l’église. Le nom d’Estézargues lui vient d’ailleurs d’une villa romaine appartenant au Consul Statius.

• Retour à Aramon

A Saze, prendre sur votre droite « Chemin de la Carene”.

Retour à Aramon par la « Route d’Aramon » puis le « Chemin des plaines », prendre la 1ère à droite après la traversée de la voie ferrée direction « Aramon » et arriver à votre point de départ, la halte fluviale !

Bâtie sur les rives du Rhône, Aramon fut un village prospère grâce à son activité portuaire notamment au XVIIe siècle.
Vous pourrez admirer les magnifiques façades des hôtels particuliers et leurs portes anciennes.
Les jardins du château (ayant appartenu à Diane de Poitiers) se visitent.
Ne manquez pas l’agréable promenade dans les collines au dessus d’Aramon qui offre une vue splendide le long du Rhone : du Mont Ventoux en passant par Avignon, jusqu’à la Montagnette de Barbentane et l’Abbaye St Michel de Frigolet (que l’on vous conseille de faire un autre jour; c’est un endroit calme où les familles et amis se retrouvent pour pique-niquer le dimanche).

Digue d'Aramon
Jolie balade sur l’ancienne digue d’Aramon

A ne pas rater à Aramon :

          • Le chemin de randonnée GR 42 A,
          • La promenade sur les anciens quais du Rhône,
          • l’îlot d’Alfred dans l’aire naturelle de la Lône (10 hectares et plan d’eau),
          • Le centre ancien : l’église Saint Pancrace (XIIème – XVIIème s.) Stèles funéraires romaines du Ier siècle à l’intérieur et à l’extérieur,
          • Les hôtels particuliers XVème au XVIIIème,
          • Le château ayant appartenu à Diane de Poitiers, Seigneur d’Aramon au XVIème siècle et son parc de 7 hectares (visite extérieure accompagnée uniquement).

Leave a comment

18 − un =